Aller au contenu

titcrea

Administrateurs
  • Compteur de contenus

    29 042
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

8 Neutre

À propos de titcrea

  • Rang
    Maitre
  • Date de naissance 04/10/1981

Informations personnelles

Visiteurs récents du profil

1 670 visualisations du profil
  1. Hewlett-Packard sort dans l’hexagone un nouveau PC portable polyvalent performant à écran IPS antireflet Full HD de 15 pouces qui s’affiche à moins de 1200 euros, l’HP Omen 15-ce035nf. Il embarque une solution de stockage hybride combinant SSD dédié et disque dur véloce de capacité importante, un processeur Quad Core i7 Kaby Lake, une carte […] Afficher l’article complet
  2. Tencent manque sans nul doute de visibilité en Europe. Mais le groupe chinois propose aujourd'hui des services utilisés par plusieurs centaines de millions de personnes tous les jours. Cela, l'entreprise le doit à Pony Ma. De QQ à la Silicon Valley chinoise, portrait de cet entrepreneur mystérieux. [Lire la suite]Afficher l’article complet
  3. Alors qu'il a entamé sa migration vers les moteurs électrifiés, Porsche souhaite de moins en moins entendre parler du diesel. [Lire la suite]Afficher l’article complet
  4. Le code de la dernière version de l’application Google Home dévoile quelques fonctionnalités prévues dans les prochaines mises à jour, mais aussi l’existence de trois appareils en création. Google mise désormais tous ses billets sur l’intelligence artificielle, vue aussi bien comme l’avenir de la high-tech que la réponse parfaite à la baisse des revenus générés par son moteur de recherche. C’est par le biais des appareils de la marque Google Home que celle-ci devrait intégrer les foyers à travers le monde. Celle-ci devrait accueillir de nouveaux appareils sous peu, comme le dévoile le code de la dernière version de l’application. 3 trois nouveaux Google Home prévus sous peu Ce sont nos confrères d’Android Police qui le dévoilent, par le biais d’une nouvelle décompilation de la version 1.27 de l’application Google Home. Cette nouvelle mise à jour opère en priorité de petits changements graphiques : l’option liste de courses disparaît, certains menus deviennent plus clairs et la configuration de la reconnaissance de plusieurs voix est plus accessible. Pour les plus filous d’entre vous, il est également possible de supprimer l’historique de recherche directement dans l’application. Le code prévoit aussi de pouvoir, dans le futur, inverser les boutons de contrôle. Ainsi, si pour une raison ou pour une autre un produit Home était posé à l’envers (collé en dessous d’un meuble par exemple), il serait possible pour l’utilisateur de redéfinir le sens des contrôles afin de garder une gestuelle naturelle. La donnée la plus intéressante trouvée dans ces lignes de code n’est autre que l’apparition de trois nouveaux produits Home, pour le moment simplement nommé G, M et S. Les lignes étant similaires à celles utilisées pour le Google Home Max et le Home Mini, il ne fait pas de doute qu’il s’agit-là de futurs appareils. Google Home Google LLC sur l'App Store | Télécharger Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger Quels types d’appareils ? C’est bien beau, mais quels seraient-ils ? De toute évidence, Google présentera sa propre version des Smart Display dévoilés au CES 2018 lors de la Google I/O qui se tiendra en Mai. Il se pourrait donc qu’il s’agisse de trois Smart Display différents. À la vue des annonces d’Amazon pour sa gamme Echo, le constructeur pourrait aussi mettre à jour le premier Google Home pour lui offrir un design revu et des capacités supérieures. Les constructeurs ayant désormais pour habitude de se répondre coup sur coup, il suffit de voir les actions de l’un pour déterminer celles de l’autre… du moins, quand ils ne se font pas une guerre ouverte sur les fonctionnalités logicielles. Android Police Afficher l’article complet
  5. Aujourd'hui, le SSD SanDisk Ultra de 250 Go est proposé en vente flash pour 71 euros sur Amazon. [Lire la suite]Afficher l’article complet
  6. Hatch est une application mobile qui permet de jouer à plusieurs jeux sans avoir à les télécharger. La plateforme a été pensée par Rovio, mais pour pouvoir améliorer son service, le développeur d’Angry Birds s’est associé à Qualcomm pour équiper ses serveurs de puces haut de gamme très performantes. Image : adrianisen Qualcomm est réputé pour les puces — telles que le Snapdragon 845 — qu’il fournit aux constructeurs de smartphones, mais le géant de San Diego s’intéresse également à un secteur un peu plus pointu encore : le jeu vidéo mobile. C’est pourquoi, comme le révèle Android Headlines, Qualcomm s’est associé à Rovio, l’entreprise finlandaise célèbre pour son jeu Angry Birds. Ce partenariat a pour but d’améliorer la plateforme mobile Hatch Entertainment qui permet de jouer en streaming. Développer le jeu mobile en streaming Pour l’instant, relativement peu de gens connaissent Hatch. Il s’agit d’une application qui permet de profiter d’une multitude de jeux sans avoir à les télécharger sur son appareil : tout se passe sur le cloud. Autrement dit, il suffit juste d’installer Hatch pour jouer à plusieurs titres. Vous pouvez déjà télécharger la bêta sur le Play Store pour tester. Mais alors, quel est le rôle de Qualcomm dans ce projet ? Le spécialiste des semi-conducteurs va fournir ses Centriq 2400, des CPU orientés serveur, à Hatch. Grâce à cela, la plateforme va être en mesure de renforcer son infrastructure d’hébergement et de la rendre plus efficace sur le plan énergétique. Et ce, tout en augmentant significativement sa puissance de calcul. Le partenariat entre les deux entreprises mentionne aussi « une affinité architecturale de bout en bout entre les serveurs ARM et Centriq ». 60 FPS ou rien Côté technique, le Centriq 2400 est une puce gravée en 10 nanomètres (FinFET) dédiée au cloud computing. Elle est dotée de 48 cœurs 64 bits cadencés à 2,6 GHz. Grâce à cette gamme de processeurs, Hatch sera en mesure d’offrir des sessions de jeux à 60 images par seconde. Reste maintenant à savoir jusqu’à quel point Hatch sera en mesure de bouleverser le monde vidéoludique sur mobile, mais s’allier à Qualcomm semble être un très bon moyen d’y parvenir. Hatch Cloud Gaming (Unreleased) Hatch Entertainment Ltd Télécharger gratuitement sur Google Play | Télécharger Android Headlines Afficher l’article complet
  7. L'horloge est construite au sein d'une montagne du Texas, et doit être en mesure de fonctionner pendant 10 000 ans. [Lire la suite]Afficher l’article complet
  8. Asus présente l'Asus VivoBook S501UA-EJ627T, un ultrabook de 15 pouce doté d'une dalle Full HD mat aux bords affinés Nano Edge et d'une élégante coque grise. Installé dans un châssis aux mensurations de 14 pouces, il base sa vocation bureautique sur un cœur basique composé d'un Core i3 Kaby Lake, de 4 Go de mémoire […] Afficher l’article complet
  9. Hewlett-Packard lance en France son Envy 17-ae111nf pour moins de 1300 euros, un nouvel ordinateur portable polyvalent relativement fin à écran 17 pouces IPS antireflet Full HD. Il intègre un processeur dernière génération Kaby Lake basse consommation Quad Core i7, une solution de stockage hybride mariant SSD dédié et disque dur véloce de capacité conséquente, […] Afficher l’article complet
  10. A mi-chemin entre les derniers HP Pavilion (15-cc) et les Omen dédiés au jeu, le HP Pavilion Power 15 prend place dans un segment polyvalent/compétitif et se destine à un public à la recherche d'une machine solide au design sobre. Nouvelle déclinaison à voir le jour, le HP Pavilion Power 15-cb032nf est basé sur un […] Afficher l’article complet
  11. En récupérant un firmware destiné au Xiaomi Mi 7, l’équipe de XDA Developers a pu établir que le prochain téléphone disposerait d’un écran OLED et d’une fonctionnalité Always On Display. Le constructeur chinois Xiaomi sera bien présent lors du Mobile World Congress 2018. Cependant, il n’a pas prévu de conférence de presse et se contentera des allées du salon pour éventuellement présenter de nouveaux appareils. Nous savons qu’un Xiaomi Mi Mix 2S devrait pointer le bout de son nez à cette occasion. Qu’en est-il toutefois du Xiaomi Mi 7, les nouveaux membres de cette gamme étant historiquement présentés à cette période ? Celui-ci s’est fait discret pour le moment, mais ne devrait plus tarder à être dévoilé. Le Xiaomi Mi 7 se dévoile par le biais d’un firmware Le groupe Funky Huawei a en effet réussi à mettre la main sur un firmware présumé destiné au Xiaomi Mi 7, et l’a confié aux bons soins de XDA Developers. En le décompilant, la communauté a été capable de nous indiquer quelques fonctionnalités. Tout d’abord, le téléphone serait équipé d’un écran OLED. Plus intéressant, il disposerait — pour la première fois sur un téléphone Xiaomi — d’un mode Always On laissant allumé l’écran en permanence pour afficher l’heure et les notifications. Pour les plus petites informations, le Snapdragon 845 indiqué par le PDG de Xiaomi est confirmé ici. Le firmware indique également qu’un double capteur photo est prévu, supportant un mode bokeh en temps réel propulsé par Qualcomm et l’EIS. Sa batterie serait de 3 170 mAh, soit un peu moins que le Xiaomi Mi 6 qui disposait de 3 350 mAh. Plus qu’un Xiaomi Mi Mix 2s De quoi indiquer que le Xiaomi Mi Mix 2s ne serait pas le seul téléphone présenté au Mobile World Congress 2018 par le constructeur chinois ? Rien n’est moins sûr. L’entreprise nous a habitués à faire des annonces sur son site web quelques jours (voire quelques heures) seulement avant la tenue de l’événement. Qui plus est, il semble qu’elle soit majoritairement présente sur le salon afin d’expliciter ses efforts d’expansion en Europe et en Amérique. Aussi, il est possible que le Xiaomi Mi 7 soit présenté pour la Chine sur le web, tandis que le Mi Mix 2s présenté sur le salon aurait plutôt la mission de représenter cet effort d’internationalisation. Réponse dans les prochains jours évidemment, puisque notre équipe sera présente au Mobile World Congress 2018 pour couvrir toutes ces informations pour vous ! Toutes les nouveautés en direct du MWC 2018 Sony Xperia XZ2 et XZ2 Compact : l'écran 18:9 petit format est là, les caractéristiques en fuite Samsung Galaxy S9 : l'application Unpacked permet de l'admirer en réalité augmentée Archos Citee Connect, la trottinette Android made in France Sony Xperia XZ2 Compact : une 1ère photo volée de l'appareil à quelques jours de son annonce Archos emboîte le pas à LG et Lenovo et prépare un Smart Display avec Google Assistant Samsung Galaxy S9 : capteurs photo à ouverture variable, haut-parleurs stéréo et 6 Go de RAM Samsung Galaxy S9 : sa sonnerie par défaut veut « relaxer l'esprit et soigner l'âme », rien que ça L'Asus Zenfone 5 aurait un « notch » à la manière de l'iPhone X Samsung Galaxy S9 : des prix en forte hausse révélés par une source de confiance MWC 2018 : les smartphones les plus attendus du salon Nokia 1 et Nokia 7+ : une image presse pour le premier et une photo en main pour le second MWC 2018 : dates et horaires de toutes les conférences Sony revoit le design de son futur smartphone à l'approche du MWC Doogee V : un iPhone X avec un capteur d'empreintes sous l'écran MWC 2018 : les tendances attendues au plus gros salon mobile de l'année XDA Developers Afficher l’article complet
  12. Google vient de lancer une première bêta de l’application Reply. Celle-ci permet d’ajouter des « smart reply » aux notifications de certaines applications. La liste devrait par ailleurs s’agrandir à l’avenir. Dans certaines de ses applications, notamment Allo et Gmail, Google propose des « Smart Reply », un système de réponses automatiques permettant d’envoyer un message complet en un clic grâce à une intelligence artificielle. Désormais, l’application Google Reply permet d’ajouter cette fonctionnalité à de nombreuses autres messageries, directement dans les notifications du système. Dévoilée la semaine dernière, l’application Reply est désormais disponible sous forme d’APK que l’on peut trouver entre autres sur APKMirror. Après quelques paramétrages, l’application rajoute des bulles de réponses automatiques dans les notifications de certaines messageries comme Facebook Messenger, Skype, WhatsApp, Android Messages, Slack, Hangouts ou encore Twitter. Grâce à la position GPS de l’appareil, ces réponses préconstruites peuvent par ailleurs indiquer des durées de transport estimées (par exemple un « j’arrive dans 15 min »). D’autres applications à venir En décompilant l’APK, XDA a découvert que d’autres applications devraient prochainement être supportées. En effet, il est fait mention de : Google Allo BlackBerry Messenger Facebook Instagram Kakao Signal Telegram WeChat Impossible de dire pour le moment quand cette fonctionnalité sera supportée cependant. Des réponses automatiques En plus des réponses proposées dans les notifications, Google Reply peut également répondre automatiquement à votre place. En regardant votre activité ou en fouillant dans votre agenda, un robot peut par exemple répondre automatiquement à tous vos messages pour prévenir vos interlocuteurs que vous êtes en réunion ou au volant. Ces messages automatiques sont marqués d’un émoji robot (🤖) pour bien signaler qu’il ne s’agit pas de vous. D’autres déclencheurs ont été découverts dans le code source de l’application, par exemple lorsque le téléphone est en mode « Ne pas déranger » ou que des écouteurs sont branchés à l’appareil. Téléchargement Il est d’ores et déjà possible d’essayer Google Reply. Pour cela, il suffit de télécharger et d’installer l’APK ci-dessous : Télécharger Google Reply La procédure d’installation est toujours la même. Ceux qui rencontrent des difficultés pourront toujours se tourner vers notre tutoriel dédié. XDA Afficher l’article complet
  13. Un site prétend connaitre les caractéristiques des nouveaux fleurons de Sony. Il confirme la présence d’un écran 18:9 pour la première fois sur un smartphone compact. Le Sony Xperia XA2 avec lecteur d’empreinte à l’arrière Le site suédois Swedroid a pu obtenir des informations sur les nouveaux fleurons de Sony après avoir interrogé une source de l’industrie, sans doute un opérateur. Malheureusement, nous n’aurons toujours pas le droit à des images des très attendues Sony Xperia XZ2 et XZ2 Compact, il faudra se contenter de la photo d’un prototype, mais le site a pu obtenir des éléments concernant les fiches techniques des deux appareils. Sony change enfin son design Depuis le Sony Xperia Z lancé en 2013, tous les fleurons de la marque utilisaient le design omnibalance caractérisée par la forme très proche d’un parallélépipède rectangle des châssis. Avec la gamme Xperia XZ2, le fabricant japonais changerait sa recette et adopterait plusieurs changements vus chez la concurrence en 2017. D’après nos confrères, les deux appareils ont le dos plus arrondi, ce qui semble confirmer le design vu sur le prototype, avec un écran 18:9 à l’arrière et le déplacement du lecteur d’empreinte de la tranche à l’arrière du téléphone. Sony aurait également pris la décision d’abandonner la prise jack, un choix regrettable fait par de plus en plus de fabricants. Le prototype du Xperia XZ2 Compact Le premier smartphone borderless compact ? Des deux appareils, le plus intéressant devrait être le Sony Xperia XZ2 Compact. En effet, le fabricant est le seul du marché à se confronter à Apple sur le marché des appareils compact et haut de gamme. D’après la source, le changement de design permettrait à Sony d’intégrer un écran de 5 pouces 18:9 avec une définition de 2160 x 1080 pixels, au lieu de l’écran 4,6 pouces 1280 x 720 pixels utilisé jusqu’à présent sur la gamme Compact. Malgré l’utilisation d’un écran plus long, la taille du boitier ne serait pas modifiée, Sony aurait réussi à rogner sur les marges autour de l’écran. Jusqu’à présent, les fabricants avaient réussi à intégrer des écrans bord à bord sur des grands smartphones, mais pas sur des produits plus compacts. Une fiche technique haut de gamme, et un prix doux Pour le reste, Sony devrait reprendre la même recette : intégrer des composants haut de gamme à ses deux appareils pour laisser le choix de la taille à l’utilisateur. Les Sony Xperia XZ2 et Xperia XZ2 Compact intégreraient une puce Snapdragon 845 avec 4 Go de RAM et 64 Go de stockage. Nos confrères notent également qu’une fonction spéciale du vibreur du téléphone aurait un rôle à jouer du côté de la musique. Le smartphone pourrait-il se servir de la surface sur lequel il est posé pour jouer de la musique, comme certaines enceintes nomades ? Le prix attendu en suède serait de 7 990 couronnes pour le Sony Xperia XZ2 et 5 990 couronnes pour le Xperia XZ2 Compact, soit respectivement 799 euros et 599 euros. Le petit modèle pourrait se révéler être une nouvelle fois un excellent rapport qualité/prix. Ces deux appareils devraient être dévoilés au MWC 2018, à la conférence de Sony le 26 février. Toutes les nouveautés en direct du MWC 2018 Samsung Galaxy S9 : l'application Unpacked permet de l'admirer en réalité augmentée Archos Citee Connect, la trottinette Android made in France Sony Xperia XZ2 Compact : une 1ère photo volée de l'appareil à quelques jours de son annonce Archos emboîte le pas à LG et Lenovo et prépare un Smart Display avec Google Assistant Samsung Galaxy S9 : capteurs photo à ouverture variable, haut-parleurs stéréo et 6 Go de RAM Samsung Galaxy S9 : sa sonnerie par défaut veut « relaxer l'esprit et soigner l'âme », rien que ça L'Asus Zenfone 5 aurait un « notch » à la manière de l'iPhone X Samsung Galaxy S9 : des prix en forte hausse révélés par une source de confiance MWC 2018 : les smartphones les plus attendus du salon Nokia 1 et Nokia 7+ : une image presse pour le premier et une photo en main pour le second MWC 2018 : dates et horaires de toutes les conférences Sony revoit le design de son futur smartphone à l'approche du MWC Doogee V : un iPhone X avec un capteur d'empreintes sous l'écran MWC 2018 : les tendances attendues au plus gros salon mobile de l'année C'est confirmé, un nouveau LG V30 sera présenté au MWC 2018 xperiablog Afficher l’article complet
  14. Même quand il est rudoyé par un être humain, le robot de Boston Dynamics, Spot Mini, prouve dans une nouvelle vidéo à quel point il est résistant. Il peut ainsi atteindre son objectif malgré les vils agissements de son adversaire. Les aventures du robot de Boston Dynamics, épisode 2. Le SpotMini, une machine quadrupède développée par l’ancienne boîte de Google — aujourd’hui détenue par SoftBank — a déjà fait l’étalage de son intelligence et de sa débrouillardise dans une récente vidéo, mais il revient à la charge avec une nouvelle démonstration. Pour rappel, dans la première vidéo, le SpotMini agissait de manière totalement autonome pour ouvrir une porte et la maintenir avec son bras mécanique pour laisser passer un autre robot. Cette fois-ci, Boston Dynamics a publié un nouveau contenu sur YouTube où l’on peut voir sa machine aux prises avec un homme. Lien Youtube Là encore, le SpotMini est confronté à une porte qu’il doit ouvrir, mais dare-dare un homme vient jouer les trouble-fêtes. À l’aide de ses mains, d’une crosse de hockey et d’un cordon, ce dernier essaie d’empêcher le robot de passer la porte. On peut voir la machine se démener — même quand il perd l’équilibre — et poursuivre cahin-caha sa marche déterminée vers son objectif. « Vous ne passerez pas ! » Sur la fin, il est difficile de ne pas ressentir une petite forme d’empathie à l’égard de ce robot clopin-clopant faisant preuve d’une belle pugnacité pour partir à la découverte du monde qui s’étend au-delà de la porte bleue. Bon vent ! Afficher l’article complet
  15. On connaît à peu près tout du Galaxy S9. Maintenant, des développeurs ont décidé de ruiner les surprises de la conférence Samsung. [Lire la suite]Afficher l’article complet
×

Information importante

En utilisant ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.