Aller au contenu
titcrea

Android O veut simplifier les mises à jour sur les smartphones pleins

Messages recommandés

titcrea    7

Avec Android O, les utilisateurs ne devraient plus jamais avoir à libérer de l’espace de stockage pour pouvoir installer une mise à jour du système. Malheureusement, seuls les Google Pixel et Pixel XL semblent avoir la configuration nécessaire pour profiter de cette nouveauté.

Desire-610-Bugdroid-1000x558.jpg

Depuis les débuts d’Android, on a tous déjà eu affaire à cet horripilant message « Veuillez libérer de l’espace de sockage » nous empêchant de faire une mise à jour système sur notre smartphone. Or, aujourd’hui, ne serait-ce qu’avec toutes les photos que l’on prend avec un téléphone, on atteint rapidement la limite de stockage (surtout si celle-ci est de 8, 16 ou 32 Go).

Rappelons qu’une mise à jour est téléchargée sur la partition utilisateur du téléphone et est flashée sur la partition système. Et en partant de ce postulat, Google a trouvé un moyen de contourner ce problème d’espace de stockage limité pour les mises à jour d’Android O. C’est ce qu’indique une récente documentation publiée sur source.android.com et relayée par Ars Technica.

Partitions système A et système B

Commençons par le début. Avec Android 7.0 Nougat, Google a apporté une fonctionnalité bien pratique baptisée « Seamless Updates » qui permet de télécharger et d’installer des mises à jour sans perturber l’utilisation. Tout cela grâce à une technique de « partitions système A et système B ». L’utilisateur démarre et utilise son téléphone sur la partition système A pendant que la mise à jour est appliquée sur la partition système B, en attente. Ainsi, un redémarrage rapide de l’appareil suffit pour passer du système A au système B bien mis à jour.

Sans cela, le téléchargement et l’installation d’une mise à jour de l’OS empêche l’utilisation du téléphone pendant un bon moment. Et quand vous n’avez pas assez d’espace, c’est la partition utilisateur qui est en cause, pas la partition système.

La version 8.0 d’Android — Android O — va plus loin. Cette technique de systèmes A/B permet maintenant des mises à jour en streaming. Les données arrivent directement depuis Internet sur la partition en attente, elles sont écrites dessus et sont prêtes à être démarrées. Autrement dit, si la mise à jour fait 1 Go, elle ne va pas occuper 1 Go sur la partition utilisateur et vous n’aurez plus à lire cet agaçant message « Veuillez libérer de l’espace de sockage ». Seuls 100 ko d’espace de stockage seront nécessaires pour loger quelques métadonnées.

Une fonction réservée aux Google Pixel ?

Le problème, c’est qu’il semblerait que seuls les Google Pixel et Pixel XL bénéficient d’une configuration A/B. Et les autres fabricants de smartphones ne sont pas réputés pour suivre les bons conseils de Google. Autrement dit, si on peut être quasi sûr que cette fonctionnalité sera disponible sur les smartphones de la firme de Mountain View dès qu’ils recevront Android 8.0.

Pour les autres terminaux, il faut croiser les doigts et espérer que les constructeurs rendent cela possible.

Ars Technica

-gOjuE3irME

Afficher l’article complet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×