Aller au contenu
titcrea

Disney accusé d’avoir espionné des enfants avec ses applications mobiles

Messages recommandés

titcrea    7

42 applications Disney sont accusées de récolter illégalement des données sur les enfants qui y jouent afin de les revendre à des annonceurs. L’entreprise s’est défendue.

zootopia-1000x563.jpg

On connait Disney pour ses films d’animation et ses parcs à thèmes. Mais le géant du divertissement propose également des jeux mobiles, basés sur ses franchises et destinés aux enfants. Jusqu’ici, il n’y a aucun problème. Néanmoins, l’entreprise est accusée de récolter des informations personnelles sur les jeunes utilisateurs et de les partager à des annonceurs sans le consentement des parents. 42 applications seraient ainsi concernées.

Une class action (PDF) a été déposée aux États-Unis, auprès d’un tribunal californien contre Disney et trois entreprises de logiciels (Upsight, Unity et Kochava). La femme à l’origine de la plainte, Amanda Rushing, affirme que des programmes intégrés dans les jeux permettent de traquer, collecter et exporter des informations sur les joueurs, tout en identifiant leurs habitudes en ligne.

La plaignante explique qu’elle ne savait pas que des données étaient récoltées sur son enfant pendant qu’il jouait à Disney Princess Palace Pets, un jeu disponible sur Android et iOS, et que lesdites informations étaient vendues à des tiers pour mieux cibler leurs publicités.

open-uri20150608-27674-1u41g09_f8ade6ab-

La class action invoque le Children’s Online Privacy Protection Act (COPPA) qui veut protéger la vie privée des enfants en ligne. Le COPPA requiert à toute entreprise proposant des applications pour un public de moins de 13 ans d’obtenir l’accord des parents avant de collecter des données personnelles ou des informations telles que la géolocalisation et l’adresse IP. Les annonceurs doivent aussi se plier à cette loi.

Amanda Rushing exige une interdiction de collecter lesdites données sans accord parental et réclame une réparation adéquate des dommages causés ainsi que le remboursement des frais de justice.

La réponse de Dinsey

Disney a répondu, en voici les grandes lignes :

Disney a un programme résolument conforme au COPPA, et nous maintenons une politique stricte sur la collecte et l’utilisation des données pour les applications Disney pour les enfants et les familles. La lainte est basée sur une incompréhension fondamentale des principes du COPPA, et nous avons hâte de pouvoir nous défendre devant un tribunal.

Voici la liste des applications mises en cause :

  • AvengersNet
  • Beauty and the Beast
  • Perfect Match
  • Cars Lightening League
  • Club Penguin Island
  • Color by Disney
  • Disney Color and Play
  • Disney Crossy Road
  • Disney Dream Treats
  • Disney Emoji Blitz
  • Disney Gif
  • Disney Jigsaw Puzzle!
  • Disney LOL
  • Disney Princess: Story Theater
  • Disney Store Become
  • Disney Story Central
  • Disney Magic Timer
  • Disney Princess: Charmed Adventures
  • Dodo Pop
  • Disney Build It Frozen
  • DuckTales: Remastered
  • Frozen Free Fall
  • Frozen Free Fall: Icy Shot
  • Good Dinosaur Storybook Deluxe
  • Inside Out Thought Bubbles
  • Maleficent Free Fall
  • Miles from Tomorrowland: Missions
  • Moana Island Life
  • Olaf’s Adventures
  • Palace Pets in Whisker Haven
  • Sofia the First Color and Play
  • Sofia the First Secret Library
  • Star Wars: Puzzle DroidsTM
  • Star WarsTM: Commander
  • Temple Run: Oz
  • Temple Run: Brave
  • The Lion Guard
  • Toy Story: Story Theater
  • Where’s My Mickey?
  • Where’s My Water? (paid, lite, and free)
  • Where’s My Water? 2
  • Zootopia Crime Files: Hidden Object

L.A. Biz

rJb2qFfd2vQ

Afficher l’article complet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×