Aller au contenu
titcrea

Processeurs Threadripper : AMD s’impose aussi sur le très haut de gamme

Messages recommandés

Après quelques années de disette, AMD s’invite de nouveau dans le pré carré d’Intel, les CPU haut de gamme. Le retour d’une saine concurrence, et ce, sur toutes les gammes de produits. Attardons-nous sur ces foudres de guerre aux noms menaçants, les Threadrippers !

ThreadripperOuverture.jpg

Il aura fallu quatre ans de gestation à AMD pour mettre en place l’architecture ZEN à la base de toutes ses nouvelles générations de processeurs. En mars dernier, nous avons vu arriver les Ryzen 3, 5 et 7. Ces CPU se sont montrés dans l’ensemble particulièrement efficaces pour les applications multimédias exploitant tout le potentiel des multi-cœurs et de l’hyperthreading. Légèrement en retrait sur les performances en jeu par rapport à Intel mais plus intéressant en termes de prix, AMD a signé un retour fracassant et équipe déjà de nombreuses configurations pour tous les usages. Reste maintenant à livrer le combat de coqs, celui du très haut de gamme.

ThreadripperCM-400x636.jpg

Les cartes mères compatibles Threadripper ont un socket (TR4) ainsi qu’un chipset (X399) spécifiques. Elles débordent de connecteurs PCI express, NVMe, Sata, USB et du 7.1 pour le son.

Trois processeurs montrent les crocs face aux i9 d’Intel. Les Threadrippers 1900x, 1920X et le 1950X, embarquant respectivement 8, 12 et 16 cœurs physiques ce qui, avec la technologie SMT (HyperThreading chez Intel), monte le nombre total de threads à 16, 24 et 32. Dire que le multitâche y est plus à l’aise est alors un doux euphémisme, mais AMD prend aussi de l’avance sur les prochaines applications (y compris les jeux), qui s’orientent vers une exploitation accrue des multiples cœurs d’un processeur. Précisons que, pour le moment, les logiciels optimisés exploitent le plus souvent 4 cœurs au maximum, mais les choses évoluent très vite.

Les dimensions hors-normes des Threadrippers lui valent un socket spécifique, le TR4, alors que le reste de la gamme Ryzen (3,5 et7) exploite l’AM4. Une RAM Quad Channel vient se ficher sur des cartes mères arborant un grand nombre de connecteurs, comme on peut le voir sur le modèle Asus Rog Zenith Extreme.

Installer plusieurs cartes graphiques haut de gamme (Geforce 1080 Ti ou Radeon RX Vega) en SLI ou Crossfire, plusieurs SSD NVMe et plusieurs périphériques Sata, ainsi que 128 Go de RAM DDR4 n’effraie pas le combo AMD. Heureusement, la démesure n’est pas une obligation, on peut commencer avec une configuration bien plus modeste qui évoluera au fil du temps, repoussant l’obsolescence de votre ordinateur à une grosse poignée d’années.

ThreadripperCPU-400x225.png

Les Threadripper sont livrés avec un adaptateur pour le watercooling ainsi qu’un tournevis Torx T20 dynamométrique afin d’assurer un serrage idéal sans endommager le produit.

Radiateur et Overclocking

Les processeurs sont livrés sans ventirad et il est préférable de s’équiper d’un excellent produit pour dissiper les 180 W de TDP annoncés pour les trois modèles actuels de Threadripper. Surtout que les coefficients multiplicateurs sont au vert et qu’il serait dommage de ne pas surcadencer les CPU.

Pour cela, nul besoin de mettre les mains dans le cambouis et de lancer le bios de la machine, l’application Ryzen Master se charge d’optimiser la puissance selon les usages. Ainsi, les fréquences de base différentes selon les modèles peuvent monter en mode Turbo jusqu’à 4.0 GHz, voire 4.2 GHz avec le mode XFR. Rappelons que celui-ci est une optimisation accrue du surcadençage à condition que le dissipateur thermique le permette, d’où la nécessité d’ajouter à votre configuration un ventirad performant, voire un système de Watercooling.

Mais pourquoi ?

Le très haut de gamme est souvent une vitrine technologique, ces monstres n’équipent ensuite les machines que de quelques privilégiés. Toutefois, avec une entrée en matière à moins de 600 € (Threadripper 1900x), les fondus de jeux, de montage vidéo et de calcul 3D se laisseront facilement tenter par ces processeurs surpuissants. Bien sûr il y aura toujours les guéguerres avec Intel pour distinguer à la frame près (nombre d’images par seconde) ou à la seconde d’encodage le produit le plus puissant, mais chacun de ces modèles a ses avantages et, en réalité, peu de défauts si ce n’est celui d’accorder un budget conséquent à sa configuration. Il s’agit toutefois d’un investissement au long cours qui, en plus d’assurer une configuration surpuissante aujourd’hui, est un pari sur l’avenir gagné d’avance.

Nombre de cœurs Nombre de Threads Gravure Fréquence Mode turbo TDP Mémoire cache Socket Chipset
Threadripper 1950 X 16 32 14 nm 3,4 GHz 4,0 GHz 180 W 40 Mo TR4 X399
Threadripper 1920 X 12 24 14 nm 3,5 GHZ 4,0 GHz 180 W 38 Mo TR4 X399
Threadripper 1900 X 8 16 14 nm 3,8 GHZ 4,0 GHz 180 W 20 Mo TR4 X399

Voir tous nos processeurs AMD Thradripper

Afficher l’article complet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×