Aller au contenu
titcrea

Prise en main du Lenovo Moto Z, le smartphone modulaire

Messages recommandés

Une semaine après la conférence Tech World, organisée à San Francisco, Lenovo présentait hier à la presse française son dernier-né dans le domaine des smartphones, le Moto Z. Un appareil cherchant clairement à concurrencer les modèle premium du moment, LG G5 en tête. Après une soirée passée en sa compagnie, voici nos premières impressions sur le Lenovo Moto Z, mais aussi et surtout sur ses Moto Mods, ses modules. 

moto-z-4

Le Moto Z a été présenté par un Lenovo en pleine refonte d’image, après une reprise d’un Motorola manquant un peu de souffle ces dernières années sur le segment haut de gamme. À son Tech World, à San Francisco, la firme chinoise a donc mis en avant un smartphone à la fois premium, égalant sur le papier les caractéristiques d’un Samsung Galaxy S7, d’un LG G5 ou d’un HTC 10, mais allant un peu plus loin. Surfant sur la tendance de la modularité que l’on voit apparaître de plus en plus dans le domaine du mobile, le G5 en tête, la marque a présenté au passage une série de modules à positionner sur le smartphone, les Moto Mods.

À lire : A-t-on vraiment besoin de smartphones modulaires ?

On passera rapidement sur le smartphone en soi, que nous avons vu dans une version encore non finalisée, ce qui ne nous a pas permis de réaliser des tests de type benchmarks. Difficile toutefois d’imaginer un mauvais comportement du Snapdragon 820, qui s’est jusqu’ici révélé convaincant, dans le corps du Moto Z, d’autant qu’il est adossé à 4 Go de RAM. Son écran, quant à lui, affiche une belle définition QHD, et il faudra passer par des tests poussés réalisés avec notre sonde pour vérifier sa calibration – un souci qui touche généralement les écrans AMOLED, technologie pour laquelle Lenovo a opté.

moto-z-14

Un smartphone très fin… mais sans coque

En revanche, l’épineuse question du design trouve ici ses réponses. Le Moto Z est très fin, avec 5,2 mm d’épaisseur, mais il est aussi grand, avec un format 5,5 pouces et un corps de 153,3 x 75,3 mm (pour 136 grammes). Avec son capteur d’empreintes carré situé sous son écran et le contraste apporté par sa finesse, il semble particulièrement allongé. En main, on apprécie évidemment sa finesse, mais malgré la présence de tranches arrondies et d’un écran 2,5D, le téléphone accroche un peu la peau.

moto-z-11

Certainement une conséquence de la finesse du téléphone. Contrairement aux impressions laissées par les photos diffusées par Lenovo pendant sa conférence, il faut aussi noter que l’appareil photo « signature » de Lenovo-Motorola, circulaire et bien visible, dépasse franchement à l’arrière du téléphone. À vue de nez, ce sont probablement 2 mm qui s’ajoutent à l’épaisseur du téléphone. Au passage, nous avons noté un déclenchement très rapide chez cet appareil photo de 13 mégapixels, mais n’avons pas pu l’éprouver suffisamment pour livrer des conclusions précises.

moto-z-8

Des modules bien pensés

Ce qui nous intéressait presque davantage que le Moto Z, c’était ses modules. C’est bien sur les Moto Mods que mise Lenovo pour se démarquer de ses concurrents, et on ne peut que souligner leur intérêt. Rappelons un point essentiel : ces modules sont aimantés à la grille de connecteurs situés en bas du téléphone, s’ajustent grâce à son appareil photo protubérant, et surtout, se changent « à chaud ». Comme nous avons pu le vérifier sur place, les Moto Mods peuvent être ôtés à l’envi et sont reconnus en quelques instants, dès qu’ils sont positionnés. Une petite animation, qui confirme au passage leur taux de charge, vient confirmer leur placement correct sur l’écran du téléphone.

modules-6

Il est à noter que ces Moto Mods ne sont pas censés puiser dans la batterie du Moto Z. Pour le cas du haut-parleur JBL, une batterie (alimentée par un port USB Type-C) promet 6h d’écoute sans toucher aux ressources du smartphone, tandis que le pico-projecteur qui l’accompagne est censé diffuser de l’image pendant une heure lui aussi sans consommer l’énergie du téléphone – ce qui est heureux, puisqu’il se contente d’une batterie de 2600 mAh qui nous inquiète un peu.

modules-2

Nous avons pu essayer ces deux modules, qui fonctionnent de manière convaincante. Même s’il faudra le réessayer ultérieurement, le haut-parleur JBL offre une bonne puissance, de même que la luminosité du picoprojecteur (50 lumens, diagonale jusqu’à 70 pouces) est prometteuse. On ne se fait pas trop de souci de ce côté, puisque Lenovo précise que ce projecteur est identique à celui de ses tablettes Yoga, qui nous avaient convaincus. Reste à voir le prix de ces Moto Mods… Il faut également noter que passée l’heure de projection, le module picoprojecteur pourra utiliser la batterie du téléphone, sous réserve que l’utilisateur l’y ait autorisé. On devrait donc trouver une section des paramètres système prévue à cet effet, puisqu’il n’existe pas d’application dédiée à la gestion des Mods.

module-7

Outre ce picoprojecteur et le haut-parleur, Lenovo proposera des Moto Mods sous la forme de batteries, et fournira une coque (aimantée) avec son téléphone. Cette dernière arborera des finitions diverses, avec des effets soft touch, bois ou encore kevlar. Ce que l’on remarque en tout cas, c’est qu’elle confère au smartphone nettement plus de confort en main et fait très exactement l’épaisseur de l’appareil photo du smartphone… Avec cette coque, il est donc plus élégant et personnalisable, mais son épaisseur devient peu ou prou celle d’un smartphone « classique ».  Quant aux autres Moto Mods, leur épaisseur dépasse largement le centimètre.

Notre avis

Quand Motorola était spécialiste des smartphones massifs, Lenovo prend le contrepied et propose l’un des appareils les plus fins du moment. Sans prise jack, il déroute nécessairement, d’autant qu’il fait le pari de modules techniquement intéressants, mais dont la capacité à séduire reste encore à prouver. La combinaison, telle que nous l’avons découverte, se montre en tout cas efficace, et témoigne d’une franche volonté chez Lenovo de se créer l’image d’un leader technologique dans le monde du mobile. De quoi nous faire attendre de pied ferme la sortie du Moto Z, des Moto Mods… et la suite.

À lire sur FrAndroid : 5 raisons de préférer les Moto Mods de Lenovo aux LG Friends

ERgosv4-q1E

Afficher l’article complet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×