Aller au contenu
titcrea

Samsung pourrait vendre ses Exynos à d’autres constructeurs, sauvant ZTE au passage

Messages recommandés

Le gouvernement Trump aux États-Unis voit d’un mauvais oeil les constructeurs chinois. Dans ce contexte, Samsung pourrait commencer à vendre ses Exynos à d’autres constructeurs pour les aider à contourner les limites imposées par le gouvernement, ce qui sauverait ZTE.

Samsung Exynos 9810

À l’heure actuelle, Samsung n’est pas très partageur dès qu’il s’agit de ses propres SoC Exynos. Une situation qui a toujours été très étonnante, mais qui risque de drastiquement évoluer d’ici 2019.

Alors que le gouvernement Trump aux États-Unis a imposé un bannissement des échanges entre les entreprises américaines et le constructeur chinois ZTE, faisant que ce dernier ne peut plus utiliser les SoC Qualcomm, Samsung pourrait en profiter.

Samsung vendrait ses Exynos, aidant ZTE du même temps

Selon le journal Reuters, le constructeur coréen serait en discussion avec de nombreux constructeurs, dont ZTE, afin de commencer à leur fournir des SoC de la marque Exynos. Inyup Kang, chef de Samsung LSI, a indiqué qu’ils étaient en discussion avec « tous les constructeurs » à ce sujet.

De nouveaux clients seraient ainsi annoncés au début de l’année 2019. Un changement de taille dans la stratégie de Samsung, qui n’avait jusque là pas vraiment pour but d’offrir ses Exynos à ses concurrents.

Une telle décision serait en tout cas une aubaine pour ZTE, qui pourrait continuer de créer ses smartphones tout en contournant les limitations imposées par le gouvernement américain.

Les États unis se tirent une balle dans le pied

C’est dans un climat de paranoïa que la décision des États-Unis a été prise. Aujourd’hui, Donald Trump est revenu à moitié sur sa décision et travaille avec le gouvernement chinois pour tenter de trouver une solution.

Entre-temps, Samsung a tout simplement le nez fin. Cette décision n’aura fait que gêner les efforts de Qualcomm, le plaçant directement comme le fondeur le plus intéressant pour les constructeurs utilisant jusque là des SoC de la marque américaine.

De quoi se créer une place facile sur un marché très concurrentiel, sans même avoir eu à faire le moindre effort pour cela. Chapeau l’artiste.

À lire sur FrAndroid : Le Pentagone interdit aux militaires américains de s’équiper chez Huawei et ZTE

Reuters

sABOoYzcWT4

Afficher l’article complet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En utilisant ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.