Aller au contenu
titcrea

Photographie : l’Asus ZenFone 5 et le Samsung Galaxy A8 (2018) jugés par DxOMark

Messages recommandés

DxOMark, qui n’est pas lié à l’entreprise DxO, vient de poster ses tests des Asus ZenFone 5 et Samsung Galaxy A8 (2018). Allons voir ce que donnent ces smartphones avec l’exigeant protocole de test DxOMark.

asus-zenfone-5-review-00010-630x354.jpg

DxOMark est un spécialiste du traitement d’image, l’entreprise s’est séparée l’année dernière de DxO qui édite et conçoit des logiciels et produits autour de la photographie. L’entreprise française a soumis les nouveaux Asus ZenFone 5 et le Samsung Galaxy A8 (2018) à son exigeant protocole de test DxOMark. Ce sont des smartphones que nous avons déjà testé, vous aurez donc un avis complémentaire au notre.

 

Asus ZenFone 5, un bon score

Pour rappel, l’Asus ZenFone 5 (2018) est un smartphone vendu à 399 euros. Il ne faut pas le confondre avec le ZenFone 5Z. Même si les deux modèles partagent un design similaire, ils n’affichent pas la même puissance.

capture-decran-2018-05-18-a-15-20-34-630

Sur DxOMark, le ZenFone 5 a obtenu 93 points, grâce à la rapidité et la précision de la mise au point automatique, l’efficacité de la balance des blancs dans la plupart des conditions, ainsi que la précision des détails sur les clichés.

Évidemment, comme pour tous les smartphones, DXOMark n’a pas manqué de souligner les défauts du ZenFone 5. Le test évoque la présence de bruit dans des conditions de forte luminosité, ainsi que la présence de quelques artefacts en HDR et en mode portrait. En tout cas, le ZenFone 5 a convaincu DxoMark.

De notre côté, le ZenFone 5 a obtenu 7/10 en photographie ce qui reste un score très honorable. Le test complet de DxOMark est disponible en anglais à cette adresse.

 

Samsung Galaxy A8 (2018), c’est moins bon

Même si le Samsung Galaxy A8 (2018) avait obtenu une note globale de 8/10, nous avions souligné que son point faible était sans doute sa caméra arrière.

capture-decran-2018-05-18-a-15-24-05-100

DxOMark a jugé que le Galaxy A8 était un smartphone moyen pour du milieu de gamme. Dans de bonnes conditions, ils ont obtenu de bons résultats, avec de belles expositions et des couleurs agréables, ainsi que des artefacts bien contrôlés et peu de bruit. En HDR, la plage dynamique est cependant limitée : il y a une perte de détail significative. Enfin, les problèmes principaux se produisent en basse lumière, où les irrégularités de l’autofocus se traduisent par des images floues. Malgré une réduction de bruit efficace qui assure des images lisses, il y a une perte de détails lourde.

Sur le podium de DxOMark en photographie mobile, Huawei est toujours très présent avec le P20 Pro (109 points) et le P20 (102 points), suivi par Samsung, Google et Apple.

wtEekykfEKQ

Afficher l’article complet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En utilisant ce site, vous acceptez nos Conditions d’utilisation.