Aller au contenu
titcrea

Xiaomi Mi 5s sera-t-il doté d’un capteur d’empreintes Sense ID ?

Messages recommandés

De nouveaux rapports en provenance de Chine viennent apporter des détails supplémentaires à la fiche technique supposée du Xiaomi Mi 5s, dont la présentation ne devrait plus tarder. Si l’on en croit les médias locaux, l’appareil se présentera comme une amélioration du Mi 5, et sera doté d’un capteur d’empreintes Sense ID.

xiaomi-mi-5s-render-crop

Vous allez rire, la rumeur voulait que cette caractéristique soit intégrée à l’aîné du smartphone qui nous intéresse aujourd’hui, le Xiomi Mi 5 officialisé il y a un peu plus de six mois au MWC. Pourtant, point de capteur d’empreintes basé sur la technologie Sense ID de Qualcomm, malgré le positionnement haut de gamme du smartphone, mais un capteur beaucoup plus classique intégré à un bouton physique, à la manière des Galaxy S6 et S7 de Samsung.

C’est donc aujourd’hui le retour de l’Arlésienne du mobile, l’intégration d’un lecteur d’empreintes à ultrasons dans un futur smartphone de la marque le Mi 5s. Celui-ci fait l’objet de fuites d’informations depuis le début de l’été, puisque l’on parle de l’intégration d’un Snapdragon 821, de 6 Go de RAM, mais aussi d’un écran Full HD de 5,15 pouces et d’un double capteur photo dorsal. Le site spécialisé Xiaomi Today vient compléter cette fiche technique probable, s’appuyant sur les propos du directeur d’un cabinet d’études sur les sujets technologiques. Nos confrères semblent sûrs de la pertinence de cette affirmation, qui vient d’ailleurs corroborer de précédentes rumeurs sur le même sujet.

Un capteur ultra-sécurisé

Pourquoi tant d’agitation autour d’un simple capteur d’empreintes ? La technologie Sense ID de Qualcomm, annoncée au MWC 2015, se fait encore rare sur les smartphones. Tout juste l’a-t-on vue sur un smartphone de LeTV, le Max Pro présenté au dernier CES (en janvier 2016), tandis que les constructeurs au rayonnement international tardent à l’adopter. On ne doute pourtant pas de l’intérêt de cette technologie, laquelle promet non seulement une capture 3D de l’empreinte – un bon point pour sécuriser l’accès au mobile – mais aussi une détection de l’empreinte sur un doigt humide ou gras, afin de limiter le taux d’échec. Le tout s’appuie sur un système d’ultrasons que nous avons détaillé dans cet article.

5TqsBRDDaTU

Afficher l’article complet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×