Aller au contenu
titcrea

L’agence mondiale antidopage piratée : la Russie trop vite accusée ?

Messages recommandés

Melbourne_Australian_Open_2010_Venus_and_Serena_Chat

Dès le piratage de ses bases de données médicales connues, l'Agence mondiale antidopage a allumé un contre-feu en accusant ouvertement la Russie d'être à l'origine des révélations sur les traitements pris par des athlètes américaines aux JO de Rio 2016. Mais comme souvent, l'accusation est à prendre avec réserve. [Lire la suite]

Afficher l’article complet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×