Aller au contenu
titcrea

Test du Sony Xperia XZ : une formule sans inconnu

Messages recommandés

titcrea    7

Lors de l’IFA 2016, Sony a présenté ses deux nouveaux smartphones, le Xperia XZ, qui s’inscrit comme le nouveau flagship de la marque, et le Xperia X Compact, que nous avons déjà testé dans ces colonnes. Tous deux partagent le même module photo révolutionnaire, équipé de trois capteurs, mais est-ce que cela suffit au quotidien pour en faire un bon smartphone ? Nous avons testé le Xperia XZ pour savoir s’il pouvait prétendre au rang de réel challenger dans l’univers des smartphones premiums actuels.

sony-xperia-xz-23

 

Caractéristiques techniques

Modèle Sony Xperia XZ
Version de l'OS Android 6.0 (Marshmallow)
Interface Xperia UI
Taille d'écran 5,2 pouces
Définition 1920 x 1080 pixels
Densité de pixels 424 ppp
SoC Snapdragon 820 à 2,15GHz
Processeur (CPU) Kryo, Quad-core
Puce Graphique (GPU) Qualcomm Adreno 530
Mémoire vive (RAM) 3 Go
Mémoire interne (flash) 32 Go, 64 Go
MicroSD Oui
Appareil photo (dorsal) 23 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 13 Mégapixels
Enregistrement vidéo 4K
Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac
Bluetooth Non
Réseaux LTE, HSPA, GSM
SIM 2x nano SIM
NFC Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Géolocalisation Oui
Batterie 2700 mAh
Dimensions 146 x 72 x 8,1 mm
Poids 161 grammes
Prix 698 euros
Fiche produit

 

Un design original, mais très perfectible

Le Xperia XZ ne marque pas une réelle cassure dans la gamme de smartphones de la marque et reprend dans les grandes lignes ce que l’on avait eu l’occasion de voir avec le Xperia X Performance. Mieux fini, il se veut cependant plus léger, plus fin et moins imposant que le précédent smartphone haut de gamme de Sony avec des dimensions de 146 x 72 x 8,1 mm pour 161 grammes. Il est cependant encore loin de battre des records et arbore des bordures d’écran plutôt conséquentes, notamment en haut et en bas où la place semble gâchée. À titre de comparaison, avec un écran à peine plus grand d’un dixième de pouce que celui du Galaxy S7, il affiche plus de 10 grammes supplémentaires sur la balance, et 4 x 2,5 mm en plus.

sony-xperia-xz-19

Xperia XZ – Xperia Z5

Sony semble fier de la face arrière de son Xperia XZ en métal ALKALEIDO « d’une grande pureté et qui lui confère une finition brillante et resplendissante ». S’il est vrai qu’à la sortie de la boite l’effet est qualitatif, les marques de doigts viennent rapidement gâcher la fête. Un nettoyage régulier est nécessaire. Sur le bas, on retrouve également une bande d’une couleur légèrement différente et d’une autre texture, ce qui donne une impression de patchwork.

sony-xperia-xz-29

Pour autant, le design général sort un peu de l’ordinaire, et en 2016, alors que tous les constructeurs s’alignent sur un même design, il est bon de voir un peu de fraîcheur. Cela d’autant plus qu’à l’utilisation, le Xperia XZ est plutôt agréable en main grâce à ses bords arrondis et son écran 2,5D.

Il est dommage toutefois que le bouton d’alimentation ne ressorte plus autant qu’auparavant, ce qui le rend difficile à trouver en pleine nuit. De plus, le clic n’est pas franc et il n’est pas rare d’appuyer plusieurs fois sans le faire exprès, ce qui devient rapidement frustrant. Enfin, les boutons de volume sont bizarrement placés et on en vient souvent à appuyer sur le haut de la tranche à tâtons avant de se rappeler qu’ils sont en réalité situés sur le bas de l’appareil. L’habitude devrait cependant venir régler ce dernier point.

sony-xperia-xz-20

Enfin, on se pose quelques questions quant à l’étanchéité du téléphone. Si la prise casque et le port USB-C peuvent être protégés de l’intérieur, le slot pour les cartes SIM et MicroSD semble assez faiblement sécurisé à ce niveau. Bien que certifié IP 65 / IP 68, il est annoncé comme résistant aux éclaboussures et il est donc déconseillé de le plonger dans l’eau.

Écran

Le Xperia XZ embarque un écran Triluminos Full HD de 5,2 pouces de très bonne facture, à la fois lumineux, contrasté et aux angles de vision quasi parfaits. Notre sonde confirme d’ailleurs ces bons résultats avec une luminosité de 485 cd/m² et un très bon contraste de 1365:1. Précisons tout de même que le réglage automatique de la luminosité, bien qu’efficace, est très lent à se mettre en place. Aussi, lors d’un changement brutal d’environnement, il peut être nécessaire d’attendre quelques secondes avant que la luminosité de l’écran s’adapte parfaitement.

sony-xperia-xz-25

Pour ce qui est de sa colorimétrie en revanche, notre sonde révèle une température trop élevée de 9000° K, alors qu’une dalle idéale tourne autour de 6500°K. On peut cependant configurer cela à la main depuis les paramètres du téléphone afin d’obtenir un écran plus conforme à nos goûts.

test-ecran-xperia-xz

Différents modes d’affichage sont également disponible, dont le X-Reality, améliorant le rendu des couleurs et des contrastes. Ceux qui préfèrent s’en prendre plein les mirettes au détriment de la justesse des couleurs peuvent également opter pour le mode très vif.

xperia-xz-xreality

Une interface inchangée

Depuis quelques générations déjà, Sony a apporté des changements majeurs à son interface pour lui donner un style plus épuré et plus proche d’AOSP. Le Xperia XZ reprend cette partie logicielle que nous avons déjà aperçue sur le Xperia X Performance par exemple. Aucune surprise donc pour ceux qui ont l’habitude des smartphones de la marque.

En dehors des propriétés d’Android 6.0.1 Marshmallow, on retrouve donc quelques petits ajouts agréables, comme le double-tap sur l’écran pour sortir l’appareil de veille, la présence des options “redémarrer” et “faire une capture d’écran” dans le menu d’alimentation ou la gestion des paramètres rapides.

xperia-xz-ui

Les icônes du thème de base sont assez simplistes et ne plairont pas à tout le monde. Cela peut néanmoins s’arranger par le biais d’un launcher alternatif ou de la boutique de thèmes de Sony. Celle-ci propose néanmoins essentiellement des thèmes payants, ce qui est dommage.

Nativement, le Xperia XZ embarque également beaucoup d’applications inutiles, dont un antivirus (AVG), Amazon ou Spotify (pour ceux qui utilisent un autre service). Heureusement qu’elles peuvent toutes être désinstallées. On apprécie en revanche Lifelog, l’application d’entrainement de Sony, qui est très détaillée et propose en outre des challenges pour rendre l’effort plus ludique.

xperia-xz-apps

Enfin, son capteur d’empreintes est rapide et efficace en lui-même, mais comme dit précédemment, le problème vient du bouton qui manque de franchise dans le retour, ce qui pousse souvent à cliquer une deuxième fois, et donc à éteindre le téléphone avant même qu’il ne s’allume. Il arrive également que l’on allume le téléphone avec le double-tap et que par réflexe on appuie sur le bouton plutôt que de simplement poser son doigt dessus pour le déverrouiller, l’éteignant une nouvelle fois. Frustrant !

Performances

La fiche technique du Xperia XZ n’est pas réellement surprenante. Avec son processeur Snapdragon 820, ses 3 Go de RAM et son écran Full HD, on retrouve ici une configuration bien connue en ce moment. Ce n’est donc pas étonnant que ses résultats s’approchent de ce qui se fait actuellement, et notamment du Xperia X Performance, le dernier flagship de Sony reprenant les mêmes composants.

Modèle (Soc embarqué) Sony Xperia XZ Sony Xperia X Performance Huawei Mate 8 HTC 10 Samsung Galaxy S7
SoC Snapdragon 820 Snapdragon 820 Kirin 950 Snapdragon 820 Exynos 8890
AnTuTu 119 177 points 120 769 points 92 820 points 138 445 points 128 089 points
PCMark 6 107 points 6 858 points 7 186 points 5 985 points 4 803 points
3DMark Ice Storm Unlimited 22 638 points 29 925 points 19 369 points 27 119 points 28 887 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Graphics) 24 479 points 33 659 points 20 854 points 30 296 points 33 289 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Physics) 17 920 points 21 556 points 15 506 points 19 839 points 19 743 points
GFXBench Car Chase (Offscreen / Onscreen) 19 / 20 FPS 17 / 18 FPS 5,6 / 6,2 FPS 18 / 9,9 FPS 15 / 7,9 FPS
GFXBench Manhattan (offscreen / onscreen) 35 / 36 FPS 37 / 37 FPS 19 / 18 FPS 39 / 24 FPS 38 / 25 FPS
GFXBench T-Rex (offscreen / onscreen) 60 / 77 FPS 60 / 76 FPS 43 / 41 FPS 60 / 36 FPS 81 / 51 FPS
Lecture / écriture séquentielle 265 / 134 MB/s
Lecture / écriture aléatoire 16 494 / 2 600 IOPS
Real Racing 3 (GameBench) 29 FPS (78 % de stabilité) 32 FPS 60 FPS 41 FPS (performances) 43 FPS
Hitman Sniper (Gamebench) 25 FPS (95 % de stabilité) 22 FPS 39 FPS 28 FPS 27 FPS

Au quotidien, les 3 Go du Xperia XZ lui prodiguent une fluidité suffisante, ce dont on ne doutait pas vraiment. Sur les jeux les plus gourmands, il s’en sort également très bien, haut de gamme oblige. Sur Gamebench, on note quelques hoquets du framerate sur Real Racing 3, mais peu visibles en jeu, et le CPU reste plutôt constant dans son utilisation.

xperia-xz-gamebench-rr3-cpu xperia-xz-gamebench-rr3-framerate

À la longue, le Xperia XZ chauffe cependant très rapidement. Rien de bien dérangeant au final, mais cela pose quelques questions quant à sa durée de vie.

Communications

Comme tout bon haut de gamme qui se respecte, le Xperia XZ embarque toutes les connectivités habituelles, de la 4G LTE de catégorie 9 au Bluetooth 4.2 en passant par le WiFi 802.11ac dual-band. Notons qu’en 4G, j’ai enregistré l’un de mes records de speedtest à la rédaction avec plus de 140 Mbps en débit descendant. Son GPS est quant à lui efficace, fixe rapidement et ne présente aucun problème de boussole.

La qualité des communications est également au rendez-vous et le son est clair aussi bien en émission qu’en réception.

xperia-xz-speed-gps

Photo et son

Photographie : l’appareil de l’Instagrameur ?

Lors de sa présentation, Sony a longuement appuyé sur l’appareil photo révolutionnaire du Xperia XZ et son triple capteur. Contrairement aux doubles modules habituels qui proposent également deux objectifs comme sur le Huawei P9 pour ne citer que lui, celui du Xperia XZ  propose un capteur CMOS de 23 Mégapixels avec détection de phase, un capteur laser pour gérer l’autofocus et un capteur infrarouge RGBC pour une meilleure gestion de la balance des blancs. Précisons par ailleurs que l’appareil est réglé nativement sur 8 Mégapixels et qu’il faut donc le passer soi-même en 23 Mégapixels pour en tirer pleinement parti. Attention cependant, les clichés prennent environ 3 fois plus de place sur la mémoire de l’appareil.

sony-xperia-xz-15

Dans les faits, l’intérêt de cette technologie est bien moins évidente qu’il n’y parait et le rendu n’est pas aussi exceptionnel que pouvait le laisser entendre le constructeur. S’il est rapide et que les couleurs sont généralement bonnes, il peine parfois à offrir un résultat net et sans bavure lorsque les conditions ne sont pas optimales.

Même en plein jour, si le résultat global est acceptable, on attend bien mieux d’un smartphone de cette trempe. Le piqué n’est pas exceptionnel et il lui arrive d’avoir du mal à gérer les différences de lumière trop prononcées, comme un rayon de soleil sur l’arc de triomphe par exemple, ou l’enseigne lumineuse d’une pharmacie.

xperia-xz-sample-1

En intérieur, il s’en sort plutôt bien et ne rate pas vraiment ses clichés, mais le résultat pourrait être meilleur sans les quelques bavures de-ci de-là. Lorsque la luminosité baisse, on apprécie en revanche le rendu des couleurs, plutôt bon, même avec le flash. Dommage que parallèlement à cela la netteté d’image en souffre.

xperia-xz-sample-flash

Avec flash à droite, sans flash à gauche

Au final, le domaine dans lequel l’appareil du Xperia XZ est le plus à l’aise, c’est sans conteste la photographie de nourriture. En macro, les détails ressortent immédiatement et la très bonne gestion des couleurs de l’appareil prend alors tout son sens.

xperia-xz-sample-5

Son

Le Xperia XZ dispose d’un double haut-parleur en façade pour prodiguer un son stéréo. De la part de Sony, très présent dans le domaine de l’audio, nous nous attendions à une bonne qualité à ce niveau. Aussi, c’était une déception que d’apercevoir que les haut-parleurs en façade du Xperia XZ manquent non seulement cruellement de puissance, mais également de clarté. Le son résonne au niveau de la face avant, ce qui le rend un peu sourd.

sony-xperia-xz-28

Batterie

Lors de notre test d’autonomie habituel consistant à regarder une vidéo YouTube en 720p pendant une heure avec l’écran réglé à 200 cd/m², le Xperia XZ a perdu 14 % de batterie. Il est donc dans la moyenne des appareils de 2015, mais légèrement en retrait par rapport aux meilleurs flagships du début d’année qui tournent plutôt autour de 10 %.

Batterie restante après le test d’autonomie :

Test d'autonomie

Benchmark

  • Xperia XZ 86
  • Xperia X Perf 86
  • Galaxy S7 edge 91
  • LG G5 89

Dans les faits, le Xperia XZ offre une bonne autonomie qui permet aisément de tenir une journée et demie d’utilisation (comptez plus de 5 heures d’utilisation de l’écran en moyenne). Il dispose en outre d’une charge rapide qui lui permet de rapidement récupérer lorsqu’il s’approche trop dangereusement du 0 %.

Enfin, Sony intègre un mode baptisé “Entretien batterie” qui permet de ralentir la charge à partir de 90 % afin d’atteindre les 100 % de charge juste avant l’heure estimée de votre cycle habituel. Ainsi, si vous laissez votre téléphone en charge la nuit et vous réveillez tous les jours à la même heure, votre téléphone se chargera un peu moins vite une fois les 90 % passés pour arriver à 100 % peu avant votre réveil. La batterie devrait ainsi se conserver plus longtemps et perdre moins rapidement sa capacité de charge. Pensez juste à désactiver cette option si vous comptez vous réveiller plus tôt qu’à l’accoutumé pour éviter de vous retrouver avec un téléphone partiellement chargé.

Enfin, les modes Stamina et Ultra Stamina permettront à ceux qui ont des journées chargées de tenir un peu plus longtemps que prévu.

Prix et disponibilité

Le Xperia XZ sera disponible au début du mois d’octobre au prix de 699 euros. Les précommandes sont d’ores et déjà disponibles chez certains revendeurs comme Amazon.

wFX6UoOZQHQ

Afficher l’article complet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×